13e Prix Russophonie (2019)

Nous retrouvons cette année trois anciennes lauréates au palmarès. A leurs côtés deux nouveaux venus, tous deux issus d’une maison d’édition renaissante qui vient s’ajouter à celles récemment créées (Louison, Mirobole, Agullo, Macha Publishing) et nous donnent toutes les raisons d’envisager avec confiance l’avenir de la littérature russe en France. Christine Zeytounian-Beloüs, régulièrement présente au […]

Lire la suite

14e Prix Russophonie (2020)

Avec un volume plus important de traductions d’auteurs contemporains et la diminution du nombre de traductions d’auteurs classiques on assiste cette année pour la première fois à un basculement des publications. Sorte de point d’équilibre, on retrouve comme chaque année, mais en quantité moindre, des traductions d’auteurs de l’époque soviétique, confirmés comme Tchoukovskaïa, ou parfois […]

Lire la suite

Premier Prix Russophonie (2007)

Le Prix Russophonie récompense la meilleure traduction française d’un ouvrage en langue russe quels que soient le pays où il a été publié, la nationalité ou la citoyenneté de son auteur. En créant le Prix Russophonie, l’Association France-Oural et la Fondation Eltsine, avec le soutien de l’Union des Russophones de France et du Centre Culturel […]

Lire la suite

Nos rendez-vous en 2021

Le monde évolue. Les Journées du Livre Russe et le Prix Russophonie aussi. C’est pourquoi en 2021, nous vous fixons deux rendez-vous au lieu d’un ! LES 2 ET 3 OCTOBRE 2021, à la MAIRIE DU 5e ARRONDISSEMENT auront lieu les 12e Journées du Livre Russe dans leur format traditionnel, qui permet d’organiser de vraies […]

Lire la suite

Anne Coldefy-Faucard Lauréate du 14e Prix Russophonie

Le Prix Russophonie 2020 pour la meilleure traduction du russe vers le français a été attribué à Anne Coldefy-Faucard Pour la traduction de Manaraga de Vladimir Sorokine aux éditions de l’Inventaire et Nouveaux Angles Docteur ès-lettres Anne Coldefy-Faucard a enseigné la littérature russe et la traduction littéraire à l’université de Paris IV – Sorbonne. Traductrice, […]

Lire la suite