Vladimir Medvedev, « Zahhâk, le roi serpent »

« Si vous avez peu de terres, il faut y planter de l’or… » Tadjikistan, années 1990. Au lendemain de l’effondrement de l’URSS, la guerre civile plonge le pays dans le chaos. Un ancien cadre du Parti communiste, Zouhourcho, retourne dans les montagnes du Pamir pour y imposer sa loi et convertir les habitants à […]

Lire la suite

Maria Stepanova, « Le corps revient »

« La poésie, ce sont des nouvelles venues de l’avenir, elle s’écrit par anticipation ». Pour Maria Stepanova, née à Moscou en 1972, la poésie vient par surprise. Ce ne sont ni l’idée, ni l’affect qui renouvellent ainsi le monde, mais bien le corps et les choses, saisis dans leur potentiel de résurrection. Stepanova écrit […]

Lire la suite

Vassili Grigorovitch-Barski, « Pérégrinations (1723-1747) »

Né en 1701 à Kiev, Vassili Grigorovitch-Barski est un jeune homme de vingt-deux ans lorsqu’il prend son bâton de pèlerin sur les routes de l’Europe et du Proche-Orient. Durant près d’un quart de siècle, après avoir fait le tour de l’Italie, il visitera deux fois le Mont-Athos, passera sans cesse d’une contrée à l’autre: de […]

Lire la suite

Vladimir Sorokine, « Manaraga »

Années 2050. Grandes migrations, confusion des esprits et des langues, violence. Entre déglingue et high-tech, l’Europe se remet  éniblement de deux révolutions islamistes et d’une guerre. Chaque individu est muni de puces électroniques qui règlent sa vie. L’ère de l’écrit est révolue, les livres papier ont disparu, faute de lecteurs. Dans ses books’ n’ grills, la […]

Lire la suite

CHRISTINE ZEYTOUNIAN-BELOÜS

Poète et traductrice, Christine Zeytounian-Beloüs est également peintre et illustratrice. Elle est lauréate du Prix Russophonie en 2010, pour sa traduction de Premier rendez-vous d’Andreï Biely, et en 2019, pour sa traduction de L’Imparfait du temps passé de Grisha Bruskin. En 2019, elle a traduit La Locomotive des sœurs Tcherepanov d’Olga Slavnikova (éditions Gallimard). Lauréate du […]

Lire la suite

ANNE-MARIE TATSIS-BOTTON

Traductrice littéraire, Anne-Marie Tatsis-Botton a reçu le 6e Prix Russophonie en 2012 pour Souvenir du futur de Sigismund Krzyzanowsky. En 2015, elle a traduit Les Quatre Vies d’Arseni d’Evgueni Vodolazkine, en 2018 – Croix Rouges de Sacha Filipenko et en 2019, Un tramway long comme la vie de Vladimir Maramzine (éditions Noir sur Blanc). En 2019, […]

Lire la suite

MARIE STARYNKEVITCH

Normalienne agrégée de russe, Marie Starynkevitch a enseigné pendant plusieurs années la traduction scientifique à l'ESIT. Elle traduit notamment des pages de littérature contemporaine pour la revue Lettres russes et des textes philosophiques et musicologiques pour différents ouvrages universitaires. Elle a traduit dernièrement une biographie de Mikhaïl Boulgakov écrite par Alexeï Varlamov (parue aux éditions Louison).

Lire la suite

IRÈNE SOKOLOGORSKY

Présidente honoraire de l’Université Paris VIII, auteure de nombreuses traductions littéraires, directrice et rédactrice en chef, depuis 1987, de la revue bilingue Lettres russes, membre du jury du Prix Russophonie.

Lire la suite

MARIE RENAULT

Fondatrice et directrice des éditions Macha Publishing.

Lire la suite

JEAN-CHRISTOPHE PEUCH

Ancien journaliste et fonctionnaire international, Jean-Christophe Peuch se lance en traduction avec le roman de Mark Aldanov Suicide, qui figure sur la short-list du Prix Russophonie 2018. En 2019, il traduit Poètes et officiers russes de Zakhar Prilepine (éditions des Syrtes).

Lire la suite