+

Prix Russophonie /

affiche_prix_russo_2007affiche_prix_russo_2008affiche_prix_russo_2009affiche_prix_russo_2010???????????????????????????????????????affice_prix_russo_2012Couv Px Russo 2013 -R8V8_Mise en page 1affiche_prix_russo_2014

 

Créé en 2006 à l’initiative de la Fondation Elstine et de l’Association France-Oural, le Prix Russophonie a pour ambition de contribuer à promouvoir la littérature en langue russe, à mieux faire connaitre ses acteurs : auteurs, traducteurs, éditeurs et à créer un lien culturel fort entre la Francophonie et le monde russophone.

Le Prix Russophonie récompense la meilleure traduction d’un ouvrage littéraire du russe vers le français quelle que soit la nationalité de son auteur. Le jury est composé d’universitaires, journalistes, écrivains : Andreï Kourkov qui a succédé à Andreï Makine, et depuis 2009, Agnès Desarthe. Il est placé sous la présidence d’honneur de Madame Tatiana Youmacheva-Elstine.

Quinze ans après l’éclatement de l’URSS et les vagues d’émigration de populations russophones dans le monde entier, la notion d’ESPACE russophone répond à la réalité géopolitique contemporaine. Le russe n’appartient pas à la seule Russie, il est devenu l’outil de communication privilégié, souvent indispensable et unique dans beaucoup de pays de l’ex-URSS, voire de l’est de l’Europe, ou entre personnes y ayant vécu. C’est parfois le seul moyen d’accès à des écrits scientifiques ou à des technologiques de haut niveau d’établir un lien avec la communauté internationale. De ce fait, le russe mérite un intérêt plus grand que celui de quelques spécialistes.

C’est paradoxalement en France, pays faiblement russophone, qu’est née l’initiative de nommer la russophonie et de concrétiser notre volonté de ne pas rester en dehors de ce nouvel espace à vocation universelle. Bien sûr, l’exemple de la francophonie n’est pas étranger à l’initiative. Les Français, conscients que le rayonnement de leur pays ne reposait pas sur leurs compatriotes disséminés ici ou là dans le monde se sont résolus à partager leur langue et à participer au développement du patrimoine commun. Car la francophonie n’est pas née en France où on a mis du temps à la comprendre et à l’accepter. Il a fallu les indépendances africaines et des initiatives comme celles du poète-Président sénégalais Léopold Sédar Senghor, soucieux de préserver le seul élément unificateur entre les nouveaux Etats indépendants, souvent artificiellement créés par la colonisation. Pour eux, la francophonie était une nécessité, un atout supplémentaire, comme la russophonie peut l’être pour les pays sortis de l’empire soviétique et pour ses anciens ressortissants dans le monde.

 Dimitri de Kochko


 

SÉLECTION DU 10e PRIX RUSSOPHONIE (2016) :

Le jury du prix Russophonie Evgueni BOUNIMOVITCH, François DEWEERE, Gérard CONIO, Françoise GENEVRAY et Irène SOKOLOGORSKY, réuni le 17 novembre 2015 a retenu cinq traductions parmi une cinquantaine d’œuvres publiées cette année par les éditeurs francophones.

Odile BELKEDDAR pour L’insigne d’argent de Korneï Tchoukovski Ed. École des loisirs
Anne COLDEFY-FAUCARD pour La joie du soldat de Victor Astafiev Ed. du Rocher
Jacques DUVERNET pour Minsk Cité de rêve d’Artur Klinau Ed. Signes et balises
Jacques MICHAUT PATERNO pour Dernière feuilles de Vassili Rozanov Ed. des Syrtes
Anne-Marie TATSIS-BOTTON pour Les quatre vies d’Arseni d’Evgueni Vodolazkine Ed. Fayard

        

Le nom du ou de la lauréat(e) sera dévoilé, lors de la remise du prix le 6 février 2016
durant les Journées du livre russe et des littératures russophones qui se tiendront à la Mairie du 5e arrondissement en présence de nombreux auteurs invités.
Les membres du jury ont souligné la richesse et la diversité des ouvrages traduits et salué le retour du roman.

COMMUNIQUÉ SÉLECTION DU 10e PRIX RUSSOPHONIE

 

 


 

SELECTION DU PRIX RUSSOPHONIE 2015 : le retour du roman

Le jury du prix Russophonie réuni le 6 novembre 2014 a retenu cinq traductions de romans parmi la quarantaine d’œuvres publiées cette année.

Marianne GOURG-ANTOUSZEWICZ pour Le temps des femmes d’Elena Tchijova Ed. Noir sur Blanc
Luba JURGENSON pour Camarade Kisliakov de P.Romanov Ed. Héros-Limite
Paul LEQUESNE pour Histoires de Cimetière de Boris Akounine Grigori Tchkhartichvili, Ed. Noir sur blanc
Raphaëlle PACHE pour Vongozero de Yana Vagner Ed. Mirobole
Hélène SINANY pour Le Persan d’Alexander Ilichevsky Ed. Gallimard

 

 

 

 

 

 

Le jury, Evgueni Bounimovitch, Agnès Desarthe, Gérard Conio, Françoise Genevray et Irène Sokologorsky dévoilera le nom du ou de la lauréat(e) lors des Journées du livre russe, le 31 janvier 2015 à la Mairie du 5e arrondissement de Paris (à 18h30) et en présence de nombreux auteurs : Boris Akounine, Yana Vagner, Alexander Ilichevsky, Vladimir Lorchenkov, Maria Stepnova, Zakhar Prilepine …

Selection Prix Russophonie 2015
Короткий список Премии «Русофония» 2015

Contact, informations : Association France-Oural 140 rue de Saussure 75017 Paris
Christine Mestre
06 07 89 47 16
prix.russophonie@gmail.com

За дополнительной информацией обращаться:
Кристин МЕСТР 
06 07 89 47 16
prix.russophonie@gmail.com


SELECTION DU PRIX RUSSOPHONIE 2014 (télécharger le communiqué en pdf)

Après la poésie l’an passé, ce sont cette année les essais
et un roman policier qui sont à l’honneur du 8e prix Russophonie

Le jury a retenu les traductions de :

-       Marina BERGER pour Le Style et l’époque de Moisseï Guinzbourg, éditions Infolio ;
-       Yves GAUTHIER pour Ciel orange d’Andreï Rubanov, édition Ombres noires ;
-       Luba JURGENSON pour Le Livre du retour de Julius Margolin, éditions Le Bruit du temps ;
-       Nina KEHAYAN pour Portrait critique de la Russie de Dina Khapaeva, éditions de L’aube ;
-       Françoise LHOEST pour Lettres des Solovki, de Paul Florensky éditions de l’Âge d’homme ;

Marina BERGER pour Le Style et l’époque de Moisseï Guinzbourg, éditions InfolioYves GAUTHIER pour Ciel orange d’Andreï Rubanov, édition Ombres noiresLuba JURGENSON pour Le Livre du retour de Julius Margolin, éditions Le Bruit du tempNina KEHAYAN pour Portrait critique de la Russie de Dina Khapaeva, éditions de L’aubeFrançoise LHOEST pour Lettres des Solovki, de Paul Florensky éditions de l’Âge d’homme

C’est le 1er février 2014, lors des Journées du livre russe et des littératures russophones, à la Mairie du 5e arrondissement de Paris que le jury, composé d’Evgueni Bounimovitch,  Agnès Desarthe, Gérard Conio, Françoise Genevray et Irène Sokologorsky dévoilera le nom de la (ou du ) lauréat(e) .

Créé en 2006 par l’association France-Oural et la fondation Eltsine, le prix Russophonie récompense la meilleure traduction du russe vers le français d’une œuvre écrite originellement en russe, quelle que soit la nationalité de l’auteur ou de l’éditeur. Il est doté d’une récompense financière et le traducteur se voit également remettre une sculpture originale.

Contact, informations : Association France-Oural 140 rue de Saussure 75017 Paris
Christine Mestre 06 07 89 47 16 – prix.russophonie@gmail.com

Le 8e prix Russophonie a été remis à Françoise Lhoest le 1er février 2014.

Короткий список номинантов на Премию « Русофония-2014 » (скачать)

На смену поэзии в прошедшем году, восьмой по счёту Премией « Русофония »  будут отмечены документально-биографический и детективный жанры.

Членами жюри Премии были отобраны следующие произведения, вошедшие в короткий список:

  • Марина БЕРЖЭ :  перевод « Стиль и эпоха » М. Гинзбурга, издательство « Infolio »
  • Ив ГОТЬЕ : перевод « Жизнь удалась » А.Рубанова, издательство « Ombres Noires »
  • Люба ЮРГЕНСОН : перевод « Путешествие в страну зэ-ка » Ю. Марголина, издательство  « Le Bruit du temps »
  • Нина КЕХАЯН : перевод « Готическое общество. Морфология кошмара » Д. Хапаевой, издательство « Éditions de laube »
  • Франсуаза ЛОСТ : перевод « Письма с Соловков » П. Флоренского, издательство « L’Âge dHomme ».

В состав жюри 2014 вошли: Аньес Десарт, Евгений Бунимович, Жерар Коньо, Франсуаза Женевре, Ирен Сокологорски. Имя победителя будет объявлено 1 февраля 2014 г. на церемонии вручения Премии, во время проведения «Дней русской книги и русскоязычных литератур» в Мэрии 5-го округа Парижа.

Учреждённая в 2006 г. по инициативе Фонда первого президента России Б.Н. Ельцина и Ассоциации «Франция-Урал», Премия «Русофония» награждает лучший литературный перевод с русского языка на французский вне зависимости от национальности автора и издателя. Переводчику и издательству будут вручены денежная премия и памятная скульптура.

За дополнительной информацией обращаться :
Кристин МЕСТР    06 07 89 47 16   prix.russophonie@gmail.com