+

Prix Russophonie 2016 /

Dixième édition

Odile Belkeddar

pour sa traduction de

L’Insigne d’argent de Korneï Tchoukovski (École des Loisirs)

Mentions spéciales 2016

Anne Coldefy-Faucard pour sa traduction de

La Joie du soldat de Viktor Astafiev (Éditions du Rocher)

Jacques Duvernet pour sa traduction de

Minsk cité de rêve de Artur Klinau (be) (Éditions Signes et Balises)

Jacques Michaut Paterno pour sa traduction de

Dernières Feuilles de Vassili Rozanov (Éditions des Syrtes)

Anne-Marie Tatsis-Botton pour sa traduction de

Les Quatre Vies d’Arséni : roman non historique d’Evgueni Vodolazkine (Éditions Fayard)