+

Partenaires Prix Russophonie /

Fondation Jan Michalski

Le Centre présidentiel Boris Eltsine.

Le centre co-fondateur du Prix-Russophonie a cessé de le soutenir depuis 2016 pour privilégié le financement de son centre à Ekaterinbourg.

Voici pour mémoire :

eltsincenter
Le Centre présidentiel Boris N. Eltsine www.yeltsincenter.ru , du nom du premier président de Russie, est l’organisation de bienfaisance la plus importante en Russie. Il a été créé en 2009 (la loi du 13 mars 2008 N°68-ФЗ sur «les Centres pour l’héritage historique des présidents de Russie qui ne sont plus en exercice » ), afin de préserver et d’étudier l’héritage de Boris Eltsine, comme part intrinsèque et novatrice de la l’histoire de la Russie.

2014 verra l’ouverture, à Ekaterinbourg, du Centre Boris Eltsine qui proposera un musée, des archives, la bibliothèque du président, un centre de formation et des infrastructures sociales. Le musée a été conçu par le réalisateur Pavel Lounguine.

Sur le plan international, le Centre Boris Eltsine soutient de nombreux projets d’éducation, de recherche scientifique, d’édition et d’aide humanitaire, avec pour objectif principal, la diffusion de la culture et de la littérature russe dans le monde, en créant notamment, en partenariat, des prix de traduction :

Le prix RUSSOPHONIE, en partenariat avec l’ Association France-Oural.
RUSSIA-ITALIA. ATTRAVERSO I SECOLI, en partenariat avec La Direction des programmes internationaux.
Le prix LA LITERATURE RUSA EN ESPANA , en partenariat avec Le fonds Alexandre Pouchkine
Le prix READ RUSSIA ENGLISH TRANSLATION PRIZE, aux USA et en Grande- Bretagne, en partenariat avec l’Institut de traduction (Moscou).
Les prix récompensent les éditeurs et les traducteurs de russe.

ELTSINEREADRUSSIA

Le Centre Boris Eltsine est partenaire officiel de deux prix prestigieux en Russie : Le Prix RUSSKAIA PREMIA www.russpremia.ru et le prix Ivan Petrovitch Belkine.

Créé en 2005, Le Prix Russkaia Premia a pour objectif la préservation et le développement de la langue russe comme composante exceptionnelle de la culture mondiale ainsi que le soutien des écrivains russophones dans le monde. Troix catégories sont récompensées : la poésie, le roman, la nouvelle. Depuis 2010 un prix spécial est décerné pour « contribution au développement et à la préservation de la tradition culture russe au-delà des frontières de la Fédération de Russie. » Depuis la création du prix, 59 écrivains ont été distingués, dont Evgueni Kliouev, Bakhit Kenjev, Boris Khazanov, Natalia Gorbanievskaïa, Iouz Alechkovski, Alexeï Tsvetkov, Anastassia Afanasseva, Marina Paley, Andreï Ivanov, Margarita Meklina, Vladimir Lortchenkov, Mariam Petrossian, Dina Rubina.

Créé en 2001, le prix Ivan Petrovitch Belkine, l’« auteur » des fameux récits de Pouchkine récompense une forme d’écrit, le récit, propre à la littérature russe. Il est décerné chaque année à un lauréat choisi parmi cinq sélectionnés.

Le Centre Boris Eltsine participe activement au programme national «Читай Россию/Read Russia», pour la promotion de la littérature russe et de l’édition à l’étranger, aux côtés de l’Agence fédérale pour les médias et la presse. Le programme a été présenté lors des foires de Franckfort, New York, Londres et Paris.

Le Centre Boris Eltsine a participé en 2011, avec les plus importantes institutions scientifiques et culturelles de Russie, à la création de l’Institut de traduction, organisation autonome et non commerciale, sous l’égide de de l’Agence fédérale pour les médias et la presse , en vue de soutenir et de développer la traduction littéraire. Le premier projet mis en place, le prix «Читай Россию/Read Russia» est le seul prix russe pour la traduction d’oeuvres russes vers des langues étrangères. Il a pour objectif de faire connaître la culture russe dans le monde et d’amplifier l’intérêt pour la littérature et pour la traduction des oeuvres classiques et contemporaines. Il bénéficie du soutien organisationnel du Centre Eltsine.

Les premiers lauréats, quatre traducteurs et quatre éditeurs ont été récompensés en septembre 2012 à la Maison Pachov, à Moscou :

Victor Gallego Ballestero (Espagne) dans la catégorie Littérature russe du XIXe siècle, pour sa traduction d’Anna Karénine de Léon Tolstoï, éditions Alba,

John Elsworth ( Grande-Bretagne) dans la catégorie Littérature russe du XXe siècle pour sa traduction de Peterbourg d’Andreï Bely, éditions Pouchkin Press,

Alessandro Niero (Italie ) dans la catégorie Poésie pour la traduction de Trente trois textes de Dmitri Prigov, éditions Terra ferma,

Hélène Henry-Safier (France ) dans la catégorie Littérature russe contemporaine pour sa traduction du livre de Dmitri Bykov Pasternak, éditions Fayard.

Les traducteurs ont reçu une médaille, un diplôme et une récompense financière de 5000€. Les éditeurs se sont vu attribuer, avec la médaille et le diplôme, une bourse pour les traductions à venir.

ELTSINEC

Президентский центр Б.Н. Ельцина

Президентский центр Б.Н. Ельцина www.yeltsincenter.ru – крупнейшая благотворительная институция России, носящая имя первого Президента Российской Федерации. Центр был создан в 2009 году в соответствии с Федеральным законом «О центрах исторического наследия президентов Российской Федерации, прекративших исполнение своих полномочий» от 13 мая 2008 года № 68-ФЗ, для изучения и сохранения исторического наследия Бориса Николаевича Ельцина как неотъемлемой части новейшей истории России. В 2014 году в Екатеринбурге будет открыто здание Центра Ельцина, где разместятся музейная экспозиция, архив, президентская библиотека и образовательный центр, а также другие важные для городской инфраструктуры социальные объекты. Разработкой концепции музея первого президента занимается известный режиссер Павел Лунгин.

Центр Ельцина осуществляет поддержку образовательных, научно-исследовательских, издательских и культурных проектов, активно участвует в международном гуманитарном сотрудничестве.

Своей важнейшей задачей Центр видит популяризацию русской культуры и литературы в мире. С этой целью совместно с партнерскими организациями были учреждены премии за лучший художественный перевод с русского языка на крупнейшие языки мира:

RUSSOPHONIE / Премия «Русофония» во Франции (совместно с Ассоциацией «Франция – Урал»);
RUSSIA-ITALIA. ATTRAVERSO I SECOLI / Литературная премия «Россия – Италия. Сквозь века» в Италии (совместно с Фондом «Дирекция международных программ»);
LA LITERATURE RUSA EN ESPANA / Премия «Русская литература в Испании» (совместно с Фондом «Александр Пушкин»);
READ RUSSIA ENGLISH TRANSLATION PRIZE в США и Великобритании (совместно с Институтом перевода).
Лауреатами премий становятся как переводчики, так и издательства, работающие с русской литературой.

ELTSINEREADRUSSIA

Центр Ельцина является официальным партнером престижных российских литературных конкурсов – «Русской Премии» www.russpremia.ru и Премии Ивана Петровича Белкина.

Конкурс «Русская премия» был учрежден в 2005 году для сохранения и развития русского языка как уникального явления мировой культуры и поддержки русскоязычных писателей мира. Премия присуждается ежегодно в трех номинациях: «поэзия», «малая проза» (повести и сборники рассказов) и «крупная проза» (романы). С 2010 года вручается также специальный приз Оргкомитета и жюри конкурса – «За вклад в развитие и сбережение традиций русской культуры за пределами Российской Федерации». За восемь лет существования «Русской Премии» лауреатами конкурса стали 59 писателей и поэтов из 19 стран мира. Среди них Евгений Клюев, Бахыт Кенжеев, Борис Хазанов, Наталья Горбаневская, Юз Алешковский, Алексей Цветков, Анастасия Афанасьева, Марина Палей, Андрей Иванов, Маргарита Меклина, Владимир Лорченков, Мариам Петросян, Дина Рубина и другие.

Премия Ивана Петровича Белкина («автора» знаменитых пушкинских повестей) была учреждена в 2001 году, последние пять официальным партнером Премии Белкина является Центр Ельцина. Присуждается ежегодно за лучшее литературное произведение в жанре повести на русском языке, вышедшее в свет в течение календарного года. В короткий список попадают пять финалистов (по числу произведений в «Повестях Белкина») из которых жюри выбирает победителя. Премия уникальна и занимает особое место в ряду литературных российских премий, поскольку жанр повести является чисто русским литературным феноменом.

Центр Ельцина активно участвует в масштабной государственной программе продвижения русской литературы и книгоиздания за рубеж «Читай Россию/Read Russia», реализуемой по инициативе Федерального агентства по печати и массовым коммуникациям. Проект был представлен на крупнейших книжных ярмарках мира: во Франкфурте, Лондоне и Нью-Йорке.

В 2011 году Центр Ельцина наряду с крупнейшими культурными и образовательными институциями России вошел в число учредителей Автономной некоммерческой организации «Институт перевод», созданного под эгидой Роспечати для поддержки и развития системы художественного перевода. Один из первых проектов новой институции – премия «Читай Россию/ReadRussia» – единственная российская премия за лучший перевод произведений русской литературы на иностранные языки. Премия ставит перед собой цели популяризации русской культуры во всем мире, повышения интереса к русской классической и современной литературе и поддержки системы литературного перевода. Проходит при организационной поддержке Президентского центра Б.Н.Ельцина.

В сентябре 2012 года в Москве в Доме Пашкова были названы имена первых победителей премии. Ими стали четыре переводчика и четыре издательства.

Победителем в номинации «Русская литература ХIХ века» стал Виктор Гальего Баллестеро (Испания) за перевод романа Льва Толстого «Анна Каренина» (издательство «Альба»).

Лучшим переводчиком в номинации «Русская литературы ХХ века» назван Джон Элсворт (Великобритания) за перевод романа Андрея Белого «Петербург» (издательство «Пушкин Пресс»).

В номинации «Поэзия» победу одержал Алессандро Ниеро (Италия). Он представил на конкурс перевод книги Дмитрия Пригова «Тридцать три текста» (издательство «Терра Ферма»).

Лучшим переводчиков в номинации «Современная русская литература» была признана Элен Анри-Сафье (Франция) за перевод книги Дмитрия Быкова «Пастернак» (издательство «Файар»).

Каждый из переводчиков получил памятную медаль конкурса, диплом и денежное вознаграждение в размере 5 000 евро. Издательства, выпустившие книги в переводах победителей конкурса:- «Альба», «Пушкин Пресс», «Терра Ферма» и «Файяр» – помимо медалей и дипломов получили гранты на перевод других произведений русской литературы.

ELTSINEC

Devenir Partenaire
Proposition de partenariat avec les associations –cliquez ici
Convention de partenariat avec les associations –cliquez ici

Dossier de sponsoring – cliquez ici / en russe

Fondation Russky Mir

«Russkij mir », le monde russe, ce ne sont pas seulement les Russes, les citoyens russes, nos compatriotes émigrés dans des contrées plus ou moins lointaines depuis une génération ou plus, mais ce sont aussi les étrangers qui parlent, étudient ou enseignent le russe et tous ceux qui ont un intérêt authentique pour la Russie et pour son devenir. « Russkij mir », le monde russe c’est un monde multi-ethnique, multi-confessionnel, multi-culturel, ancré dans des origines sociales et idéologiques différentes, dispersés dans l’espace et réunis par le sentiment d’avoir un lien avec la Russie. En concevant ce projet global, la Russie se donne une nouvelle identité, d’autres possibilités de coopérer efficacement avec le reste du monde et de donner un élan supplémentaire à son développement.

La diffusion de la langue et le soutien des programmes d’étude de la langue russe en Russie et à l’étranger sont un des objectifs prioritaires du Fonds, à travers le soutien donné à des organismes universitaires de recherche concernés par la problèmatique du monde russe, aux médias et supports d’information russes susceptibles de permettre au Fonds d’atteindre ses objectifs ; à travers, également, le soutien aux médias et supports d’information en langue russe à l’étranger…

(1) La Fondation Russkij Mir a été créée en 2007 par décret présidentiel.
En russe « mir » signifie à la fois « monde » et « paix »

Site Internet : http://www.russkiymir.ru

COMPAGNONS DE ROUTE
Union des Russophones de France L’Union des Russophones de France rassemble une cinquantaine de responsables d’associations, d’établissements scolaires ou artistiques de toute la France, afin d’assurer une plateforme d’information et de liaison pour tous ceux qui aiment la langue russe. Pour en savoir plus – cliquez ici
Le site Internet :http://www.russophonie.org

Union des Russophones de France l’Association Lorraine/ Russie s’est créée pour compléter le cursus des étudiants en management. Notre mission première était de leur ouvrir le monde de l’entreprise et de la culture. Aujourd’hui, l’Association – grâce à son réseau – choisit d’accompagner aussi les projets institutionnels, économiques, et culturels entre la Lorraine et la Russie. Le site Internet – lorraine-russie

Le Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris Le Centre de Russie pour la Science et la Culture à Paris (Centre culturel de Russie) est une des représentations du Centre de Russie pour la coopération scientifique et culturelle internationale auprès du Ministère des Affaires Étrangères (Roszaroubejcentre), fondé en 1925 et implanté dans 66 pays du monde. Sa vocation principale est la promotion de la culture et de la science, ainsi que l’enseignement de la langue russePour en savoir plus – cliquez ici
Le site Internet : http://www.russiefrance.org

Depuis plus de 15 ans l’Union Nationale France-Russie-C.E.I. (UNFR-CEI) développe les échanges culturels scientifiques et économiques avec les peuples de Russie, C.E.I., Etats Baltes. Les associations adhérentes réparties sur le territoire français oeuvrent à une meilleure connaissance des réalités de ces pays. Par l’importance, la qualité et la diversité de son réseau associatif, l’Union Nationale développe des partenariats multiformes. Le réseau local de notre association lui permet d’avoir une résonance nationale.
Site Internet : http://francerussie-cei.fr

Lettres Russes – revue bilingue consacrée à la littérature russe, essentiellement contemporaine, qui s’attache à faire découvrir en traduction française, accompagnée du texte original, nouvelles, poèmes, essais et extraits de romans.
7, rue Gauguet – 75014 Paris – Tel : 01 60 96 57 62
Un site exhausif qui donne un panorama vaste et précis de la lettérature russe contemporaine:http://sokolo.lrs.free.fr
Abonnement : 3 numéros : 22 euros – 6 numéros : 40 euros

Association internationale “Dimitri Chostakovitch” – une association internationale, un centre de documentation, une maison d’édition dédiés au compositeur russe Dimitri Chostakovitch (1906 – 1975).

19bis, rue des Saints Pères – 75006 Paris (sur R.V. uniquement)
Tel : 01 47 03 90 43 / fax : 01 47 03 90 23
association@chostakovitch.org
Site Internet : www.chostakovitch.org

Association Maxime & CoMaxime and Co est une association loi 1901 qui a pour objet d’animer et d’organiser la communauté russophone de France, en vue de faciliter son intégration, de soutenir l’enseignement de la langue russe ainsi que de faire découvrir aux Français la culture russe et des autres pays russophones. Composée de membres actifs et dévoués (avocats, juristes, consultants, professeurs, ingénieurs, journalistes, étudiants…), notre association est déjà connue en France dans les milieux russophones, et également auprès de nombreux organisateurs de spectacles dont nous faisons la promotion.
Site Internet : http://www.maxime-and-co.com/

L’AREP a été créée en 1980, lorsque est né le besoin de regrouper le potentiel professionnel de la communauté française d’origine russe en une association. L’URSS existait encore et l’AREP regroupait au départ des adhérents descendants des deux premières émigrations qui avaient passé une partie de leur jeunesse ensemble, ce qui permit la cohésion et d’entre aide. Cette complicité d’origine a permis à L’AREP, forte de plus de 750 adhérents, de devenir la première association professionnelle de la communauté. A vocation purement d’entraide professionnelle, elle a ouvert sur cooptation ses portes aux personnes russes, résidant et travaillant en France.
Site Internet : http://www.arep.asso.fr

L’association Béarn Russie

La Bibliothèque Tourgueniev a été dès sa conception un foyer de culture russe au cœur de Paris. C’est ainsi que Tourgueniev son fondateur en 1875 l’avait voulue : ouverte à tous les Russes émigrés ou de passage à Paris et à tous ceux, quels que soient leurs horizons, qui s’intéressent à la culture russe et à la russophonie. Elle est aussi la plus ancienne des bibliothèques russes de France. Intégralement déportée en 1940 avec ses 100.000 livres, elle renaquit de ses cendres au début des années 1950 et peut s’enorgueillir aujourd’hui d’un fond de plus de 60000 livres que le public peut consulter sur place et emprunter. Bibliothèque privée subventionnée par la Ville de Paris, elle est ouverte à tous les publics.
11, rue de Valence 75005 Paris Tél.: 01 45 35 58 51 Fax : 01 42 49 11 23

SPOUTNIKI
Le but du CLCR est de promouvoir la connaissance de la langue et de la culture russe en France, et de la langue et de la culture française en Russie, en créant un milieu privilégié et vivant d’échanges et de rencontres autour de la langue et de la culture russe.
Les revues «La Gazette» et «Русская Зарубежная Газета» paraissent sur Internet deux ou trois fois par mois, leur but est de donner une information objective sur la réalité russe afin de lutter contre la désinformation qui règne dans la presse occidentale dans tous les domaines.
Site Internet : http://www.clcr.ru

Le Cercle Kondratieff Le Cercle Kondratieff est une association de personnes issues de secteurs socioprofessionnels de tous horizons, ayant œuvrées en Russie. Ceci lui permet d’être un catalyseur de la pratique de la vie des entreprises en Russie, permettant une analyse macro-économique et sociologique. Dans ce rôle de catalyseur, le Cercle Kondratieff ancre sa dynamique sur des sujets d’actualités en agissant en premier lieu comme un cercle de réflexion et d’action permettant de déboucher sur des réalisations concrètes.
Site Internet : http://cercle-kondratieff.com

Créée en 1995, Perspective Internationale est une association niçoise d’amitiés avec la Russie, oeuvrant à une meilleure connaissance de la culture russe à Nice et en région PACA, et de la culture niçoise et française en Russie.
Soutenue par la Ville de Nice et le Conseil Régional. Elle organise tout type d’échanges culturels, artistiques et linguistiques entre Nice et la Russie et les pays russophones ainsi que des cours de russe et de français, le Concours Russie Eternelle , une bibliothèque et l’Ensemble vocal Metelnizza.
Site Internet : http://p.internationale.free.fr

Les Moldaviens est une association d’amitié franco-moldave créée et présidée par Jean-Jacques Combarel, non-gouvernementale, non-religieuse et non-politique, libre de toute influence. Elle soutient la candidature de Chisinau pour l’organisation du Sommet de la Francophonie en 2012, lieu de rencontre extraordinaire entre la francophonie, la russophonie et la turcophonie.
Site Internet : http://www.moldavie.fr

Une association parisienne de soutien de la culture russe « Glagol » a été officiellement enregistrée en mai 2008, mais pendant son existence, elle est déjà devenue un phénomène marquant dans les milieux littéraires de la capitale. Elle réunie des créateurs et des amateurs de l’art russe qui se sont définis comme but de promouvoir la culture russe et la culture d’autres pays russophones. Président: Vladimir Sergueev. Tél.:+331 48 26 84 24; +336 12 79 11 98. Couriel : sergueev.v@gmail.com

Association Russie.fr L’Association Russie.fr“Rassemble projets, réalisations et expertises, afin de valoriser l’expérience de nos prédécesseurs au profit de nos contemporains et de nos successeurs”. L’Association soutient le développement de partenariats et de réseaux innovants. Cette action est rendue possible par la mise en ligne de contenus professionnels, de descriptifs de projets et par leur promotion auprès d’un réseau d’experts franco-russes à partir de sa plateforme Internet. L’Association développe aussi le Blog Russie et Nouveaux Etats Indépendants
Sites Internet : http://russie.fr, http://blog.russie.fr .

L’APAER, Association des Parents Adoptant en Russie, regroupe 600 adhérents, parents adoptifs ou désirant adopter des enfants d’origine russe. Elle a pour objectifs de défendre les intérêts des enfants russes adoptés en France et de leur famille, de créer des liens permanents entre ces enfants, d’informer les candidats à l’adoption en Russie (rencontres, conférences thématiques, journal « Les Nouvelles de Michka »), d’instaurer et maintenir un dialogue, nourri par les expériences des adhérents, avec les autorités compétentes en Russie et en France. Elle apporte aussi une aide matérielle et financière aux œuvres ou institutions Russes.
APAER 110, rue de Montreuil 94300 Vincennes
Site Internet : http://www.apaer.org

MÉDIAS
L’Agence de presse Ria Novosti L’Agence de presse Ria Novosti est l’une des plus grandes agences de presse russe, de renommée internationale. Cette entreprise Fédérale dispose d’un réseau ramifié de correspondants en Russie, dans la communauté des Etats Indépendants, ainsi que dans quarante autres pays. Pour en savoir plus – cliquez ici
Le site Internet : http://fr.rian.ru

Русская мысль – старейшая и самая влиятельная русскоязычная газета в Европе. Издается в Париже с 1947 года. Основана в Москве в 1880 году. Еженедельная читательская аудитория – 200.000 человек.
Наша газета поддерживает контакты с русскоязычной диаспорой Европы, Посольствами России и культурными учреждениями, что способствует постоянному увеличению тиража и расширению локальных сетей распространения.
Le site Internet : http://rm-news.eu/

Diplomatie Le magazine Diplomatie est diffusé en France et dans une quarantaine de pays. Cinq ans après sa création, il est devenu leader en presse magazine sur son secteur (enquête NMPP). Pour en savoir plus : www.areion.fr :http://www.areion.fr

Le Courrier de Russie, bimensuel français publié à Moscou depuis 2003 et tiré à 10 000 exemplaires, rend compte de l’actualité russe aux plans économique, culturel, social et politique. Il traite également une large partie de l’actualité commune à la France et à la Russie et aborde les questions spécifiquement françaises à travers l’angle d’analyse russe.
Fondé par Philippe Pelé Clamour (directeur général de la Société Novy Vek Media qui édite Le Courrier de Russie), Jean-Luc Pipon et Emmanuel Quidet, le Courrier de Russie est une société de droit russe qui emploie une rédaction internationale.
Le Courrier de Russie est indépendant de tout courant idéologique et religieux. Il est financé par les abonnements et la publicité.
Le Courrier de Russie 11/12, Nikitski boulevard 119 019 MOSCOU
Tél: (+ 7 495) 609 98 84 / (+7 495) 203 90 57
Site Internet : http://lecourrierderussie.ru

Paris-Moscou.com Paris-moscou.com, existe depuis l’an 2000. dédié à la vie culturelle, et regardé dans le monde entier, le site informe ceux qui s’intéressent à la Russie de tout ce qui se passe dans le domaine de la culture russe en France et dans les pays avoisinants. Paris-moscou.com assure la communication et la promotion des événements culturels. En proposant des invitations pour différents spectacles et manifestations, paris-moscou.com fait découvrir la culture russe à ceux qui ne la connaissent pas encore et à permet aussi à ceux qui la connaissent d’apprécier de nouvelles créations..
Site Internet : http://www.paris-moscou.com

Perspective Perspective est un mensuel bilingue franco-russe édité par l’association Perpectives depuis octobre 2003. Seul publication bilingue du Midi de la France, Perspective permet de se tenir informé sur l’activité franco-russe de la région, d’échanger et de créer des liens entre les acteurs partageant une même culture.
Site internet : http://perspectiva.free.fr

France-Oural est née au moment ou la région de l’Oural, si longtemps isolée du monde était en train de s’ouvrir au tout début des années 90. L’association s’est peu à peu structurée en ouvrant son premier bureau à Paris en 1995. France-Oural compte désormais quelques 300 membres en France et en Russie et dispose d’une équipe de salariés permanents.

L’engagement européen de l’Association l’amène à travailler concrètement au rapprochement entre la partie occidentale de l’Europe, et plus particulièrement la France, et sa partie orientale, dont la région de l’Oural est davantage le centre qu’une frontière. L’avenir de l’Europe, compte tenu de l’évolution constante des frontières de l’UE et du développement de la société civile des ex-pays soviétiques et de la Russie, a permis à des ONG comme France-Oural de jouer un rôle important dans le renforcement des échanges et des partenariats intereuropéens. L’association France-Oural s’est de plus, dés l’abord, placée dans une optique de coopération interrégionale.

France-Oural a tissé des liens de partenariat avec plusieurs entités Ouraliennes : des autorités locales (région de Sverdlovsk, villes d’Ekaterinbourg, de Perm, d’Ijevsk….), l’Alliance Française d’Ekaterinbourg, des organismes sociaux, des acteurs culturels et médiatiques, des entreprises et des intervenants économiques dans l’Oural et en France. Grâce à ses réseaux et à son expérience, l’association dispose aussi de partenaires dans d’autres régions de la CEI et dans le reste de l’Union Européenne. Tous ces partenariats et ces actions communes permettent à l’association de jouer un véritable rôle de « diplomatie de terrain » et d’être au fait des évolutions sociales, économiques et culturelles dans les ex-pays de la CEI et au niveau des coopérations bilatérales.

L’association partage aussi ses expériences et joue volontiers des synergies avec plusieurs réseaux d’ONG et de plateformes coopérant avec l’est de l’Europe (Comité PECO, Cercle Kondratieff, France-Russie CEI, Russie 21, Centre de Langue et de Culture Russes, Union des Russophones de France, Maxim and Co…). Cela lui permet, avec des partenaires ad hoc, de répondre à des appels à projet, d’organiser des manifestations et événements et de contribuer à son niveau à un renforcement de la coopération dans tous les domaines entre les sociétés civiles françaises et russes.

Les projets et programmes de coopération de France-Oural, humanitaires, culturels et économiques, impliquent souvent un partenariat pluri-acteurs (autorités locales, acteurs institutionnels, ONG, organismes scolaires et sociaux, entreprises), permettant, par des réalisations concrètes portées au cœur des régions, de contribuer à un véritable développement d’une société civile autonome et porteuse d’initiatives.

Dans toutes ces actions, il n’est pas question de « leçons » ni d’assistance, mais bien d’échanges et de préservation des intérêts mutuels bien compris dans notre maison commune l’Europe.

Entre 2003 et 2005, France-Oural a mené à bien un programme intitulé « Les Voix de l’Espoir » avec l’appui de l’Union Européenne dans le cadre des financements TACIS/IBPP. Il s’agissait d’un projet de soutien et de formation pour les services téléphoniques de lutte anti-drogue et contre la violence familiale à Ekaterinbourg. Le programme a connu un tel succès qu’il a été suivi « d’un Festival Anti-Drogue » mis en œuvre avec un partenaire local, l’UFSI (Fond Ouralien d’Innovation Social) et un soutien de la MILDT (Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie) qui a permis a de nombreux jeunes et au grand public de toute la région (5 millions d’habitants) d’être informés sur les dangers de la toxicomanie et de rencontrer des organismes sanitaires, sociaux ou policiers susceptibles de les aider.

Dans le domaine culturel, l’association a organisé plusieurs concerts et spectacles et notamment un Festival de musique française à Ekaterinbourg en partenariat avec la Philharmonie de l’Oural en 2002.

La francophonie et la russophonie sont des axes privilégiés de l’action de l’association. Leur vigueur est l’une des meilleures manifestations d’un monde multipolaire garantissant la diversité culturelle et linguistique.

De 1993 à 1998, l’association a publié avec plusieurs partenaires ouraliens dont l’Institut de Recherche Ecologique et les sociétés Quorus et Ecomed une lettre d’information mensuelle « Lettres d’Oural ». Il s’agissait de la première publication à donner en français une information fiable et objective sur une région russe encore rarement accessible aux étrangers à l’époque.

L’association a également proposé à des partenaires russes, la création d’une Maison de l’Oural à Paris, véritable représentation culturelle, touristique et économique de la région en Europe occidentale. Les études de faisabilité sont en cours au jour d’aujourd’hui.

Dans la lignée de ces actions culturelles, France Oural a initié, en partenariat avec la Fondation Eltsine, le Prix Russophonie 2007, visant à récompenser la meilleure traduction d’un ouvrage russe en français.

L’association se doit aussi de faciliter les échanges humains notamment en contribuant à l’organisation de voyages associatifs en France et dans l’Oural. France-Oural aide ses membres à découvrir la Russie autrement en facilitant les rencontres entre Ouraliens et français de tous horizons.

Enfin, le renforcement des échanges économiques entre la France et la Russie est essentiel pour l’établissement de liens solides et pérennes garantis par des intérêts communs. Grâce à sa connaissance du terrain et des partenariats locaux éprouvés dans l’action humanitaire et culturelle, France-Oural peut y contribuer efficacement. L’association a, dans le passé, participé à plusieurs opérations de promotion économiques en France et en Russie. Et dans l’avenir, fidèle à sa vocation de rapprochement des européens de l’Est et de l’Ouest, France-Oural se positionnera sur les évolutions de ce créneau enfin porteur grâce à la croissance économique russe.